Ça y est, hier j'ai eu le feu de l'hôpital pour déclencher l'ovulation. c'est chose faite depuis hier soir à 22h30 avec l'injection de l'Ovitrelle. Donc pour les pro, la ponction est prévue pour Jeudi 21 février à 9h30.

4

Je suis dans un état très bizarre, j'ai hâte et en même temps, je suis super angoissée. Angoissée à l'idée de retourner dans un bloc opératoire de cet hôpital, de réellement envisager d'être à nouveau enceinte.

J'ai peur qu'il n'y ait pas de transfert ou alors qu'il échoue. C'est drôle (enfin si je puis dire) à quel point la FIV exaspère nos pires peurs ou craintes. Je pensais être capable de gérer mes émotions, que j'avais survecu à pire. Alors oui, je survis mais l'espoir est toujours là et son flot d'émotions aussi. Et c'est plus dure que ce que je croyais.

 

Demain matin, il faudra que je pense à mes respirations du yoga sinon ma tension va exploser les plafonds et c'est pas bon avant une anesthésie générale. Chéri angoisse aussi car il se met la pression pour son recueil.

Et après, cela sera l'attente de 5 jours pour nous car on a demandé à n'avoir des transferts que d'un seul embryon donc ils retardent le transfert pour avoir plus de chance d'avoir un embryon "solide".

La suite au prochain épisode si épisode il y a ...